PQRSTU et EXAMEN CLINIQUE 3h

Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
$CA99
Commencer

L’évaluation clinique de la personne âgée pose aujourd’hui de nombreux défis aux intervenants, particulièrement aux infirmières. La population vieillit et cela pose de nombreuses contraintes aux milieux de soins qui accueillent cette clientèle de plus en plus importante de personnes âgées souffrant de maladies chroniques et de pertes cognitives majeures. L’évaluation de l’état de santé physique et mentale de ces personnes et toutes les décisions cliniques qui en découlent doivent s’appuyer sur des données probantes dans un contexte où le vieillissement est hétérogène. Savoir reconnaître les effets normaux du vieillissement et ses manifestations physiques et mentales lors de l’examen clinique constitue en soi un défi. Et il l’est encore plus quand ces manifestations sont atypiques.
L’infirmière auxiliaire a un rôle important de contribution à l’évaluation. Elle est donc très concernée par cette réalité et directement impliquée.
Adapter l’anamnèse et l’examen clinique en tenant compte des difficultés à communiquer ou à se mobiliser.

Adapter la pratique au contexte actuel des soins et déterminer efficacement la gravité d’un état auprès d’une personne qui ne présente pas les symptômes habituels des manifestations cliniques courantes.

Adapter l’examen clinique au temps disponible en sélectionnant ce qui est le plus pertinent au niveau de l’évaluation clinique globale.
Cette formation est basée sur les enseignements de Philippe Voyer, les principales références sont ses derniers ouvrages. Les notions sont appuyées par les données probantes.
Le contexte des soins actuel est tel que le temps manque souvent. Un examen sommaire de la condition physique et mentale s’impose si on veut identifier rapidement les problèmes de santé et maintenir un suivi sécuritaire pour la personne.
L’examen clinique doit être complet, précis et rigoureux. Les résultats doivent être consignés avec précision et rigueur.
Dans la première partie de l’examen clinique, soit l’anamnèse ou l’histoire de santé portant sur un symptôme dominant, le PQRSTU permet de rassembler les données subjectives minimales.

Quand utiliser le PQRSTU ? Lorsque le client présente un nouveau symptôme ou dès que vous devez compléter un examen clinique partiel ou complet.
Son utilité : ne rien oublier des données minimales à collecter. Vos notes seront  plus précises et suivant une méthode qui facilitera un suivi clinique de qualité. Ces données subjectives recueillies orientent la suite de votre examen clinique.
Au terme de cette formation, le participant utilisera le PQRSTU comme un raccourci efficace pour collecter des informations fiables et primordiales à cette étape de l’examen clinique. Apprendre aussi à éviter les questions qui peuvent biaiser les résultats en évitant de suggérer des réponses au patient.
Cette formation s’adresse aux infirmières et infirmiers, infirmières et infirmiers auxiliaires.

2 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.