Le pouvoir de la musique

Le pouvoir de la musique pour les personnes atteintes de démence

Depuis 10 ans, au niveau mondial, les choses ont évolué de façon incroyable au niveau de la démence. La recherche, les soins, ainsi que l’objectif de devenir un monde ami des personnes atteintes rassemble les chercheurs et les intervenants de partout.

Nous en connaissons beaucoup plus, les facteurs de risques sont établis. À ce sujet, saviez-vous que 30% des cas peuvent être prévenus et évités. Les facteurs de risque modifiables sont : la stimulation et l’éducation reçue avant l’âge de 12 ans, la dépression, la sédentarité, HTA, obésité, tabagisme, hypercholestérolémie et diabète mal contrôlé.

La sédentarité augmente particulièrement le risque de démence de type Alzheimer, frontotemporale et vasculaire. Le cerveau utilisant une grande proportion des nutriments du sang, il a donc besoin d’un système cardiovasculaire en santé. L’activité physique est la meilleure façon de bien nourrir et oxygéner notre cerveau.

Heureusement, les soins ont aussi évolué. Il y a quelques années, nous utilisions la même approche et les mêmes médicaments pour la maladie d’Alzheimer et pour les maladies mentales. Nous savons maintenant qu’il s’agit de problématiques et d’atteintes extrêmement différentes.

Je vous invite à visionner ce vidéo d’une durée de 30 minutes. Il est en anglais, mais je vous assure que la langue n’est pas importante ici, car les images sont puissantes. Notre société est rendue là, nos milieux de soin doivent procéder à un tel virage.

Je vous invite à me partager vos commentaires à la suite du visionnement.

Mireille Guillemette inf. B.éd. présidente de Mire Formation Conseil inc. et formatrice clinique.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.